Ugzu

 

Ugzu est le troisième spectacle tiré de nos séances de travail, mais cette fois on ne va pas seulement devoir « suivre une personne qui roule très vite », voyager côté « hublot avec vue sur l’aile », ou répondre à la « personne qui vous demande “qui c’est ?“ en regardant une photo de vous plus jeune ».

Un monde de douceurs où « on arrive en retard le premier », où « la facture est égale au devis », un monde où « on a tous les feux verts »… oui… sauf que, faute d’un feu rouge pour regarder le plan, on s’est perdu… À vous faire regretter le temps de l’atarinien, « automobiliste qui passe si lentement au vert qu’il vous laisse le rouge ».

Auteur : Jean-Claude LEGUAY, Christine MURILLO, Grégoire ŒSTERMANN

Intreprétation : Jean-Claude LEGUAY, Christine MURILLO, Grégoire ŒSTERMANN

En tournée
A partir du 01/01/2015
Jusqu’au 31/03/2015

A l ‘affiche à Paris
A partir du 23/05/2013
Jusqu’au 30/06/2013

Résumé

[ug-zu] (n.m.) : urne dont on ne sait pas quoi faire une fois les cendres dispersées
Les créateurs du "Baleinié, dictionnaire des tracas" dont le quatrième tome vient de paraître, reviennent au bercail pour leurs inventions ludiques. Au Rond-Point en 2006, "Xu (objet bien rangé mais où ?)" précédait de trois ans "Oxu (objet qu’on vient de retrouver et qu’on reperd aussitôt)". Jean-Claude Leguay, Christine Murillo et Grégoire OEstermann y peaufinaient les définitions de tous ces soucis qui ponctuent le cours des choses ordinaires, nommaient ce qui n’a pas de nom, créaient des termes. « Connaître le mot qui désigne un tracas soulage et rend la chose plus supportable », expliquent-ils.
« Souffrir avec précision c’est mieux savoir vivre mal. »
"Ugzu" est le troisième spectacle tiré de leurs séances de travail, mais cette fois on ne va pas seulement devoir « suivre une personne qui roule très vite », voyager « côté hublot avec vue sur l’aile », ou répondre à la « personne qui vous demande “qui c’est ?” en regardant une photo de vous plus jeune ». Cette fois-ci, ils guettent les bonheurs furtifs, des petits coins de paradis. Un peu de sucré dans le fatras des tracas, un monde de douceurs « où les tracas se reposent ». Un monde où « on arrive en retard le premier », où « la facture est égale au devis ». Un monde où « on a tous les feux verts ». Oui…… Sauf qu’on s’est perdu faute d’un feu rouge pour regarder le plan…… À vous faire regretter le temps de « l’atarinien » (automobiliste qui passe si lentement au vert qu’il vous laisse le rouge).

Note d'intention du metteur en scène

Bientôt disponible...

Photos

Vidéo

Bientôt disponible...

Téléchargement

Les téléchargements de nos documents (Dossiers de presse, photos, Fiches techniques, vidéos...) en haute définition sont uniquement accessibles à nos clients et aux médias.


Demande d'inscription
Attention : certains documents sont soumis à restrictions.

Revue de presse

LOGO_LE_POINT
Jean-Claude Leguay, Christine Murillo et Grégoire Œstermann imaginent les vocables qui définiraient et soigneraient nos maux. Hilarant. C’est souvent avec les petits riens qu’on fait du grand art. La bande à Murillo le prouve et ajoute un chapitre nouveau à la longue histoire de nos artistes et écrivains fous de mots et de jeux de mots.
LOGO_PARISCOPE
C’est délicieusement cocasse, pertinent et réjouissant. Les trois compères explorent la vie, le quotidien, toutes ces choses anodines mais embarrassantes qui ne cessent de compliquer cette tâche incongrue qu’est de vivre. Comme pour les précédents spectacles, nous nous retrouvons devant des moments d’anthologie (…) Un conseil, courez voir ce spectacle qui ensoleille la soirée !
LOGO_LE_FIGARO_BLEU
C’est avec franc bonheur qu’on retrouve au Rond-Point l’épatant trio (...) Leur déambulation langagière arrache des rires en cascade à un public qui les connaît ou les découvre, mais qui s’enthousiasme pour leurs trouvailles fantaisistes.
LOGO_TELERAMA2015JPG
Dire que leur délire scénique purge de nos petites peines est peu. Il y a infiniment de fantaisie, de légèreté, de poésie buissonnière dans leurs inventions lexicales, mises en scène (par eux) au milieu de surréalistes machines, pimentées d’interventions musicales cocasses et égrenées selon des rythmes variés.
Revenir à la sélection

Actualités

Nous trouver

3 et 7 quai de l'Oise
75019 Paris - France
Tél. : 01 400 55 400
Contactez Lande Martinez Production

Click to open larger map