Le chant des Oliviers

Jacques, ancien restaurateur à la retraite et sans grandes ressources, habite seul dans la maison provençale de sa filleule Léa.
Quand elle vient lui rendre visite le temps d’un week-end, l’ambiance est au beau fixe… mais pas pour longtemps !

En réalité, Léa est venue pour lui annoncer son mariage imminent et son projet d’achat d’un restaurant avec son futur mari, Fahed, un jeune cuisinier d’origine libanaise. Or ce projet ne verra le jour que si Léa vend sa maison… celle où vit Jacques.

Voilà qui contrarie sérieusement les heureuses retrouvailles… Conflits générationnels, opposition culturelle et confrontation d’ego entre cuisiniers vont faire monter la tension, faisant ressurgir de lourds secrets de famille…
Entre éclats de rire et coups de gueule, Jean-Claude Dreyfus, Julia Duchaussoy et Darius Kehtari s’étreignent et se déchirent au fil de cette comédie douce-amère.


Genre :
Comédie savoureuse
Auteur : Marilyne BAL
Mise en Scène : Anne BOUVIER
Décor : Sophie JACOB
Musiques : Hervé DEVOLDER
Costumes : Emilie SORNIQUE
Conception Lumières : Denis KORANSKY
Avec : Jean-Claude DREYFUS, Julia DUCHAUSSOY et Darius KEHTARI

THEATRE DU SPLENDID

Du 17 septembre au 14 novembre 2015

En tournée Saison 2016-2017

Résumé

Jacques, ancien restaurateur à la retraite et sans grandes ressources, habite seul dans la maison provençale de sa filleule Léa. Quand elle vient lui rendre visite le temps d’un weekend, l’ambiance est au beau fixe… mais pas pour longtemps !
En réalité, Léa est venue pour annoncer son mariage imminent et son projet d’achat d’un restaurant avec Fahed, un jeune cuisinier d’origine libanaise.
Or ce projet ne verra le jour que si Léa vend sa maison… celle où vit Jacques.
Entre éclats de rires et coups de gueule, Jean-Claude Dreyfus, Julia Duchaussoy et Darius Kehtari s’étreignent et se déchirent au fil de cette comédie douce-amère.

Note d'intention du metteur en scène

Un décor unique, des thèmes actuels et universels, des personnages passionnés à l’aube d’une vie nouvelle… Le temps d’un week-end, les trois protagonistes dotés d’un humour salé, ne mâcheront pas leurs mots et n’hésiteront pas à s’affronter avec pertinence et drôlerie. Mais c’est avant tout l’amour qui va se décliner le temps de ce week-end.
J’ai le désir d’élaborer une « cuisine émotionnelle », gourmande, vive, précise et poétique tout en soignant la complexité des rapports entre les personnages. Faire vivre ce trio haut en couleurs, qui saura se réunir harmonieusement à l’abri des oliviers…

Photos

Vidéo

Téléchargement

Les téléchargements de nos documents (Dossiers de presse, photos, Fiches techniques, vidéos...) en haute définition sont uniquement accessibles à nos clients et aux médias.


Demande d'inscription
Attention : certains documents sont soumis à restrictions.

Revue de presse

LA MARSEILLAISE : Le texte est fort, il mêle l’absurde à la tendresse, l’écriture en majorité légère et drôle nous fait parfois grincer des dents et nous questionne (...) Une belle histoire diablement bien servie par un trio d’exception.

VAUCLUSE MATIN : Dans cette pièce sensible, Marilyne Bal met à l’honneur le thème du partage. Amour, secrets de famille, blessures, joies et peines, les trois comédiens sont aux petits oignons ! Hauts en couleurs, ils sont particulièrement attachants.

LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ : Jean-Claude Dreyfus trouve dans ce personnage une aisance et une certaine légèreté (...) plus sincère que jamais, il montre toute la générosité et la douceur qui l’habitent. Il donne la réplique à une jeunesse qui ne se laisse pas impressionner et joue avec justesse face à cet ogre de la scène.

LA PROVENCE : Cette histoire à rebondissements est d’une écriture allègre et offre à Jean-Claude Dreyfus, monumental, un rôle en or. Ses partenaires ne sont d’ailleurs pas en reste. Tout cela est fort bien ficelé !

Revenir à la sélection

Actualités

Nous trouver

3 et 7 quai de l'Oise
75019 Paris - France
Tél. : 01 400 55 400
Contactez Lande Martinez Production

Click to open larger map